"Les années 70" 

               Une page dédiée à nos adhérents naturellement plus très jeunes,

           qui ont eu à cette époque un coupé 1000 ou un coupé 1200 S

 


     
Daniel Depors coureur automobile dans les années 1970/1980.

          Daniel tout petit rêvait de mécanique et sa passion pour les Simca lui pris dès qu'il eu un volant entre les mains. Il couru sur Simca 1000 puis vînt le 1200 S qu'il ,  modifia  en "prototype".La passion et les copains qui étaient toujours là lui permit de cueillir quelques coupes.

 

.

 

Georges et Lysiane Monrond avec leur coupé 1000 et la remorque Erka.

                           La vie de notre premier Coupé 1000 Bertone.

                 A Paris en mars 1966, je repère dans un garage Simca, un coupé 1000 Bertone d’occasion, gris métallisé, presque neuf  (950 km au compteur), c’est le coup de cœur. Jeune marié à cette époque,  j’en parle à mon épouse et la semaine suivante j’en fait l’acquisition pour 10500 francs. Retour sur Laon distant de 140 km et sur la route, j’ai l’impression que le freinage est un peu «mou ». 

                   Le lundi, retour au garage pour exposer mon problème où je me fais interpeller par le patron de la concession Simca «que faites- vous dans cette voiture ?».  Interloqué ! je lui fais part de mon acquisition la semaine précédente. Il entre dans une colère mémorable, invective le représentant et j’apprends que cette automobile était gagée et qu’elle n’aurait pas dû circuler. Résultat, je suis privé pendant 15 jours du Coupé, quant aux freins tout est normal, il faut que je m’habitue aux disques.

Passé cet avatar ce coupé 1000 Bertone nous a transportés jusqu’en 1972 sur plus de 100 000 km, date à laquelle nous avons dû nous en séparer, faute de place, notre fille ayant grandi.

                   Au cours des vacances, il a tracté une remorque type « Erka » et en 1972, une caravane pliante « Bison » avec laquelle nous avons fait l’Italie (près de 5000 Km avec la traversée des Alpes par le col du Grand St Bernard).

                   Pendant ces 6 ans, les principales réparations (j’avais gardé traces de celles ci), en dehors de l’entretien courant, ont été les suivantes :

-  25250 km : remplacement du relais de direction.

-  43000 km : remplacement des amortisseurs et des plaquettes de freins.

-  67450 km : réfection de l’embrayage, remplacement de la butée, des cylindres émetteur et récepteur.

-  72620 km : remplacement du réservoir d’essence (fissuré à l’endroit d’une soudure).

-  84120 km : remplacement d’une pastille de dessablage sur la culasse (accessible sans démontage).

-  92450 km : révision totale du moteur (segmentation + coussinets). 

                    Ce coupé 1000 a eu une fin tragique en 1975 et cela s’est passé sous nos yeux. Le jour d’une communion, dans la traversée d’un village, un automobiliste hollandais n’a pas respecté un stop, freinage brutal et le coupé que nous avions revendu à notre beau-frère a été pris en sandwich entre une Volvo et une 403, plié à l’avant et à l’arrière il était bon pour la casse. Heureusement pas de blessés dans cet accrochage. Il avait 127000 km, pas mal pour son époque et les mauvaises langues disaient qu’il n’était pas «fiable».

                    Fin de l’histoire de ce Coupé 1000 Bertone qui nous a laissés d’excellents souvenirs et ne nous a jamais abandonnés sur le bord de la route.

                    En 2004, nous avons trouvé un Coupé 1000 de 1964 gris métallisé qui nous replonge un peu dans notre jeunesse.

 

.

Le premier coupé de Georges.

Juillet 1969, Roger Berthollet lors d'un voyage en Grèce. 

Un périple de plus de 5000 Km aller/ retour, au  départ de la Savoie en passant par le col du Mont Cenis, l'Italie, La côte yougoslave et entrée en Grèce par Thessalonique. Nos 2 voitures (Fiat 850 et 1200 S ) n'on jamais eu de panne et n'ont pas souffert de la chaleur.   

.

Rencontre en Yougoslavie avec le raid 2cv Citroen Paris- Istamboul

Alain Thierry nous fait partager ses souvenirs....     

.

Rallye de la rose à Orléans en 1970. La 1200 S avait été refusé à cause de ses pneus lisses.

Retour : Accueil