- Le 1200 S fait du cinéma -

       




                                        Le coupé 1200 S a été retenu pour le tournage du téléfilm « Mesrine »

 

               

                                                               Lundi 5 décembre 2005

1er jour de tournage

                Aujourd’hui c’est un jour important pour ce petit coupé. Le réveil sonne à 5 h pour un départ à 6h 15 de la maison. Nous avons rendez vous à Paris sur les lieux de tournage du film «  Mesrine ». Peu de monde sur la route car il est tôt. Les techniciens sont déjà présents. On nous fait garer le coupé, car il faut lui changer les plaques d’immatriculation. C’est ça le monde du cinéma. Je me régale déjà à l’avance.

                Il ne fait pas chaud et l’humidité de la nuit est encore bien présente. 8 h, l’acteur principal Richard Berry  interprète le rôle du commissaire Blanc, qui dirigeait l’office central de répression du banditisme quand le gangster fut tué en novembre 1979 par les policiers de l’antigang, dirigé par le commissaire Broussard.

                Une des scènes de la journée, se déroule à la sortie de la prison de la santé devant les hauts murs d’enceinte. Un Citroën H (d’époque) de la police attends avec ses faux policiers. Nos voitures sont dans le décor à l’angle ou le long d’une rue. Il y a là une 404 break, une coccinelle, une dauphine etc.

                Il est midi, la production invite tous les figurants et chauffeur de véhicules à déjeuner sous une tente ou un repas chaud nous est donné. L’après midi nous changeons de quartier dans Paris et sommes pris pour faire de la figuration. Maquillage année 1979 ainsi que habillement de l’époque. L’action se déroule en septembre 1979. Il fait froid cette après midi et tout le monde se gèle. Le coupé sert de décor. Pour un plan, nous suivons le flic (Richard Berry) et  sa « balance » sur un travelling de 100 m. Il  y aura 7 prises. Le tournage terminé nous rentrons dans «  les bouchons », il est 19 h.

                                                              

                                         

                                                         Mardi 6 décembre 2005

2ième jour de tournage.

                Aujourd’hui c’est encore en plein Paris qu’à lieu le tournage. Rendez vous à 9 h. 25 voitures ont été convoquées. Le coupé avec ses consoeurs, doit faire quelques évolutions dans la circulation urbaine du Paris de l’époque. Parfois plusieurs heures d’attente avant d’avoir les instructions. Quelle pagaille. Le metteur en scène jongle avec la circulation, car aucune voiture actuelle ne doit paraître dans le champ. Bien entendu la circulation est bloquée au moment du tournage. Le 1200 S a parfois du mal à tenir le ralenti, mais aucun problème de chauffe.

                La journée est passée vite et la nuit arrive. Il faut rentrer encore dans les bouchons…….Le 1200 S n’en peux plus.

 

Quelques photos de tournage

                                                                                                                                                                                                    

Le film a été diffusé sur TF1 en novembre 2006, mais malheureusement, nous ne verrons que le capot arrière disparaître lors d’une scène. C’était une belle aventure.

                                                                                                    Roger Berthollet

                                                                       

Retour : Accueil